Enercoop Bretagne, l'électron libre

Si vous rêvez d'électrons 100 % verts arrivant dans vos prises de courant, Enercoop n'est sans doute pas la solution...

Par contre, si conscient.e de la nécessité de la transition énergétique, vous cherchez un fournisseur d'électricité à la gestion transparente et s'approvisionnant à 100 % auprès de producteurs d'énergies renouvelables, alors Enercoop est fait pour vous !

J'ai entendu parler pour la première fois d'Enercoop courant 2010. De mémoire, le WWF France indiquait sur son site internet avoir choisi ce fournisseur d'électricité pour son siège de Paris. Pas mal comme prescripteur pour un fournisseur d'électricité « verte » !

Rien d'étonnant quand on sait qu'Enercoop a été créée en 2005 par des acteurs de l'écologie et de l'ESS tels que Greenpeace, Biocoop, la Nef, Les amis de la Terre...

Une gestion transparente et coopérative

Au-delà de la légitimité apportée par ses fondateurs, la transparence du fonctionnement d'Enercoop est encore assurée par la forme juridique retenue.

Il s'agit d'une SCIC (Société coopérative d'intérêt collectif), ce qui signifie très concrètement qu'au-delà d'être un simple client vous avez aussi la possibilité de devenir sociétaire de la coopérative moyennant l'achat d'une ou plusieurs parts (100€ la part).
Ceci vous permettra de participer à la vie démocratique de la société (votes, AG...) et pourquoi pas de vous porter candidat à un poste du conseil d'administration ?

Quel que soit le nombre de parts acheté, le principe « une personne = une voix » des coopératives est maintenu avec en plus dans le cas des SCIC, un système de « collèges ». Pour plus d'informations sur le fonctionnement des SCIC cliquez-ici.

Par ailleurs les SCIC n'ont pas comme principale vocation de distribuer des dividendes à leurs sociétaires (même si cela reste possible) et cela n'a pas été le cas depuis la création d'Enercoop.

Pas d'"électrons verts" mais une offre d'électricité 100 % renouvelable

Vous aurez beau les regarder à la loupe à la sortie de votre prise de courant, les électrons verts n'existent pas :-)

En France, la distribution d'électricité reste un service public assuré par Enedis (ex-ERDF) et RTE pour les lignes haute-tension, ce qui a pour conséquence que quel que soit votre fournisseur vous bénéficiez de ce service dans les mêmes conditions, mais aussi comme corollaire que tous les usagers font partie d'un même réseau. Il n'y a donc pas de câbles spéciaux tirés entre les producteurs d'énergies renouvelables et les clients d'Enercoop...

Par contre, chez Enercoop vous avez la certitude que le montant de vos factures d'électricité est utilisé pour acheter directement de l'énergie renouvelable. Par mesure de sécurité et de manière à prévoir l'arrivée de nouveaux client.e.s, Enercoop achète plus d'électricité qu'il n'en consomme, l'excédent étant revendu sur le marché de l'électricité.

Enercoop a longtemps été le seul fournisseur français à ne pas acheter d'électricité auprès de l'ARENH (Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique). Voir le guide publié par Greenpeace en 2018.

Mais du coup, quel intérêt pour vous puisque vous restez connecté.e au même réseau électrique que tout le monde ?
Simplement créer un effet de « pompe » incitant à la production d'énergie renouvelable en achetant leur énergie aux producteurs.

Quand on pense qu'il suffit qu'on en achète pour que cela se vende :-)

L'énergie la moins polluante est celle que l'on ne gaspille pas

C'est une évidence pour Enercoop, pas de transition énergétique sans lutte contre le gaspillage énergétique.

Là où pour des sociétés commerciales classiques le discours incitant leurs client.e.s à moins consommer peut paraître étonnant... il paraît comme une évidence pour une SCIC qui a dans ses gênes l'impératif d'utilité collective.

Enercoop met en place des initiatives (comme Dr Watt) visant à aider ses client.e.s à diminuer leur consommation dans l'esprit du scénario négaWatt défendu pour l'association éponyme (dont Enercoop fait partie des fondateurs).

Chez Enercoop, aux court-circuits, on préfère les circuits courts

Au-delà de sa volonté de favoriser le développement des énergies renouvelables et de sa nature coopérative, Enercoop a également comme horizon de se transformer en réseau de coopératives locales.

C'était déjà le cas dans 5 autres régions avant qu'Enercoop Bretagne ne naisse le 23 mars 2013 à Trémargat. J'y étais ! :-)

Pourquoi Trémargat ? Parce que c'est une des premières villes à s'être fournie chez Enercoop et qu'elle fait partie du collège des « Collectivités » de la SCIC.

Honnêtement ce n'est pas encore le cas, mais l'objectif à plus ou moins long terme est de rapprocher autant que possible la production de l'énergie de ses lieux de consommation sans perdre l'intérêt du réseau national permettant de mutualiser certains services.

Ces SCIC régionales ont aussi l'avantage de rapprocher les sociétaires de leur coopérative (et réciproquement).
Ainsi même si le nombre de client.e.s continue à augmenter - ce qui est souhaitable - la division de la coopérative initiale en coopératives de + en + locales permettra de maintenir une structure à dimension humaine.

Tout cela fait d'Enercoop un fournisseur totalement atypique et à contre-courant du modèle dominant français !

Étant convaincu de la nécessité de la transition énergétique, tant pour des raisons environnementales que de raréfaction des anciennes sources d'énergie, ma décision de changer de fournisseur a vite été prise.

Passer chez Enercoop c'est compliqué ? Cela coûte cher ?

Comme dit plus haut, l'électricité qui arrive dans vos prises ne va pas changer de nature si vous passez chez Enercoop. Pour vous, il va surtout s'agir d'une modification de nature administrative. C'est Enercoop qui vous facturera au lieu de votre ancien fournisseur, un peu comme quand vous changez de fournisseur internet.

C'est Enedis qui assure le transport de l'électricité jusqu'à votre domicile ainsi que la relève des compteurs, etc. Il s'agit d'un service public et aucun risque de coupure de courant du fait de changement de fournisseur... Je dis cela parce que c'est une crainte qui revient régulièrement.

De plus, vous n'avez aucun engagement de durée et pouvez revenir chez votre précédent fournisseur à tout moment (et au tarif réglementé dans le cas d'EDF).

Est-ce que le prix est plus cher ? Oui encore à peu près 20 % plus cher que l'offre réglementée du fournisseur historique au moment où cet article est publié. Cela reste donc encore un acte de « consom'acteurs » comme diraient des marketeux :-)

Ceci dit, l'écart a fortement diminué depuis 2005 (+ 40 % tout au début !) et devrait disparaître d'ici quelques années.

Les tarifs réglementés sont « pipés » pour de nombreuses raisons (sous-évaluation des coûts de démantèlement des centrales, CSPE, etc.) et devraient augmenter dans les années qui viennent.

Chez Enercoop, en dehors des taxes réglementées, le tarif de l'électricité n'a pas augmenté depuis le début, les énergies renouvelables ayant par nature un coût stable, passé l’amortissement (pas de raréfaction du vent, du soleil, etc.).

Si suite à la lecture de cet article il vous reste des questions, le mieux est de contacter directement Enercoop. L'inscription peut se faire directement en ligne et vous pouvez aussi simuler le montant vos prochaines factures sans que cela vous engage à changer de fournisseur.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site d'Enercoop Bretagne si vous habitez dans la même région que moi ou sinon sur celui de la coopérative nationale.

Mise à jour juin 2014... et maintenant un groupe local Enercoop sur Lorient !

Au-delà d'être simplement client et sociétaire d'Enercoop Bretagne, j'avais bien dans l'intention de m'impliquer de manière plus significative dans la vie de la structure. Je me suis ainsi initié à la tenue de stand courant 2013 en regrettant l'absence de lien entre les sociétaires les + motivés au niveau local...

Lorsque durant l'Assemblée Générale 2014 il a été mentionné l'intention de créer des groupes locaux, j'ai donc sauté sur l'occasion.
La première réunion du groupe local de Lorient s'est déroulée début juin de cette même année. Un autre groupe local est en cours de création dans le Trégor.

L'objectif de ces groupes locaux sera évidemment d'occuper le terrain localement, d'organiser des événements divers et de se mettre en réseau avec les autres acteurs locaux de l'écologie ou encore de l'ESS.

Étant Président Désigné Volontaire :-) du groupe local de Lorient : avis aux énercoopains lorientais qui liraient cet article... n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez intégrer notre groupe !